• Elne comm'une idée neuve

Conseil municipal du 5 mai : intervention liminaire d'Annie Pezin pour le groupe PCF - PS -Citoyens



Avant d'attaquer un conseil municipal insipide (5 mai), d'où, faute de pouvoir voter à bulletin secret (délibération concernant les démissions de membres de la majorité), 4 points ont été retirés de l'ordre du jour à la demande d'un tiers des conseillers municipaux, Annie Pezin a fait la déclaration suivante au nom du groupe Socialiste, Communiste, Citoyens* :


"Monsieur le Maire, mesdames et messieurs les adjoints et conseillers municipaux.

L’ordre du jour de ce conseil municipal ne nous permettra pas de nous exprimer sur le fond, notre groupe a donc décidé de faire une déclaration préalable avant le premier point de l’ordre du jour.

Nous sommes en confinement depuis le 17 mars dernier et les premières semaines ont été dures pour la population et plus encore pour les soignants, les médecins et infirmières libéraux, les personnels de l’Ehpad et plus généralement ceux du public et du privé qui sont en première ligne contre la pandémie. Nous les saluons tous et leur apportons notre soutien inconditionnel.

Monsieur le maire le premier tour des élections municipales a eu lieu le 15 mars, personne ici ne songera à en tirer des enseignements définitifs compte tenu des circonstances, cependant les résultats vous obligent. Ces résultats témoignent du fait que dans notre conseil municipal tous les élus qui étaient candidats représentent une frange de notre population plus ou moins importante. Il est donc légitime comme nous vous l’avons demandé que tous les conseillers municipaux qui le souhaitent et a minima toutes les tendances du conseil municipal soient représentées dans la cellule de crise qui se réunira nécessairement encore pendant quelques semaines.

Vous en avez exclu d’entrée une partie de votre ancienne majorité et vous nous en avez exclu au bout de la deuxième réunion, en prétextant que nous l’utilisions comme une tribune politique, suite à une erreur du quotidien l’Indépendant que celui-ci a reconnu dans une édition. En réalité, et personne n’est dupe, en excluant tout le monde c’est vous qui tentez de tirer un profit politique de la situation.

Par ailleurs nous pensons que la moindre des choses eut été que chaque membre du conseil municipal reçoive après chaque cellule de crise un mail d’information sur le contenu de la réunion. Nous n’avons reçu rien d’autre que les communiqués de presse résumant les décisions prises. En réalité dans la période difficile que nous vivons et que nous allons vivre encore, nous vous proposons de rassembler les énergies, les compétences, les expériences, les bonnes volontés, les représentants d’autres institutions, comme le conseil départemental, qui siègent dans notre conseil municipal. Nous pensons aussi que vous pourriez y inviter les représentants syndicaux du personnel communal, au nom desquels vous avez parlé et qui vous le reprochent dans un courrier récent, et également les représentants du conseil citoyen.

Participer à cette cellule de crise ne veut pas dire qu’il ne faut pas débattre, afin de prendre les meilleures décisions. C’est comme ça que cela se passe partout... Cette cellule ne peut pas être une chambre d’enregistrement. Comme toujours la démocratie n’est pas un handicap, mais bien un atout. Si tout le monde avait pu participer, et si on avait pu débattre, la reprise du marché, le nettoyage du parcours de santé des bassins d’orage de Les Closes, le nettoyage et l’ouverture des cimetières, l’ouverture des marchés sous certaines conditions, la création d’une page Facebook interactive, auraient pu se faire bien plus tôt. De même la répartition des premiers masques aurait pu se faire différemment.

Toutes et tous les élus doivent être associés à la réflexion sur l’allègement du confinement à partir du 11 mai, la réouverture des écoles, ainsi qu’à la réflexion et à l’action sur la distribution de masques à la population. Or, ces points ne sont même pas à l’ordre du jour de ce Conseil Municipal !

Monsieur le maire, vous pouvez encore élargir la cellule de crise, et notre groupe est disponible pour y revenir."


* Groupe Socialiste, Communiste, Citoyens composé de Annie Pezin, Jacques Fajula, Nicolas Garcia, Roland Castanier, Mathieu Stubert.

ELNE COMM'UNE
IDÉE NEUVE

Pour une Cité ouverte, exemplaire, dynamique, accueillante, conviviale, solidaire.

MUNICIPALES 2020

  • Instagram
  • Facebook

©2019 par elnecommuneneuve. Créé avec Wix.com