top of page
  • AP

La Ville d’Elne et le Service Archéologique Départemental au chevet du site archéologique de Palol





Le site, avec ses gros blocs de maçonnerie qui jalonnaient encore il y a peu de temps la route, est connu de tous les habitants d’Elne qui empruntent la traverse de Latour-Bas-Elne. Avec l’accord du propriétaire, des investigations sont en cours sur ce site important pour l’histoire du Roussillon. Elles sont réalisées par le Département des Pyrénées-Orientales en collaboration avec des équipes du laboratoire Géosciences Environnement et du laboratoire Terrae des Universités Paul Sabatier et Jean Jaurès de Toulouse.

Le site de Palol est occupé depuis le IIe siècle avant J.-C. et pourrait correspondre à la station ad stabulum mentionnée sur le tracé de la voie domitienne. Cet établissement romain devient le siège d’une église, peut-être dès le VIe siècle, puis d’un village (Palol d’Avall) ceinturé par un rempart et un fossé.

Avant la réalisation de sondages archéologiques, les archéologues ont entrepris de sonder le sol avec des méthodes non destructrices. Le sol est exploré grâce à un géoradar à pénétration qui propage des ondes électromagnétiques. Cet appareil permet de lire la structure du sol et de détecter des maçonneries, des fossés… Cette méthode est complétée par une prospection au magnétomètre qui permet de mesurer les variations du champ magnétique occasionnées par la présence dans le sous-sol de vestiges.

Cette lecture de la parcelle sera complétée au printemps par la réalisation de sondages archéologiques qui permettront de dater les vestiges et de vérifier leur état de conservation.

68 vues0 commentaire

Commenti


ELNE COMM'UNE
IDÉE NEUVE

Pour une Cité ouverte, exemplaire, dynamique, accueillante, conviviale, solidaire.

COLLECTIF

logo idee neuve.jpg
  • Instagram
  • Facebook
bottom of page