Les élus de la majorité municipale d'Elne ne votent pas le projet de la communauté de communes.


Lundi 20 septembre se tenait le conseil communautaire d'Albères - Côte Vermeille - Illibéris, à l'ordre du jour était soumis au vote des conseillers le projet de territoire, sorte de feuille de route pour les 15 prochaines années de la communauté de communes. Les élus de la commune de Collioure et ceux de la majorité illibérienne se sont abstenus sur ce projet. Ces derniers ont expliqué leur vote avec la déclaration suivante :


"Monsieur le Président, chers collègues

Ce soir nous devons nous prononcer sur le projet de territoire de notre communauté de communes et d’emblée nous pouvons dire qu’en l’état notre groupe va s’abstenir.

Nous allons nous abstenir, car les conseillers communautaires que nous sommes n’ont eu les documents que par étapes, incomplets, pour finalement avoir la globalité de la proposition il y a seulement quelques jours, en découvrant un classement de priorités qui n’a pas été décidé collectivement. On peut aussi noter que les commissions de la CCACVI, où siègent des élus non communautaires ou des personnalités désignées qui collaborent régulièrement à nos travaux, n’ont pas été associées à cette réflexion.

Nous allons nous abstenir car passer en quelques semaines de rien à ce qui pourrait s’apparenter à une usine à gaz ne rassure pas quand à la mise en œuvre future des axes affichés. Ce document aurait dû avoir pour base un débat sérieux sur le pacte fiscal et financier qui ne peut pas être une fiche action de plus mais le préalable à la définition de ce projet. Notre remarque à ce sujet lors de la présentation aux élus n’a même pas été mise au débat.

Enfin, nous allons nous abstenir car le conseil de développement n’a pas vraiment pu travailler, réfléchir, interagir. Pourquoi, alors que d’autres collectivités territoriales voisines, plus importantes que la nôtre, consultent la population sur leur projet de territoire, nous contentons nous en guise de « démarche citoyenne » de deux ou trois réunions du conseil de développement ??? Son avis (transmis seulement ce matin aux élus !), affiche des regrets à ce sujet, en même temps qu’il pose des critiques sur le projet, critiques qui ne sont pas loin des nôtres.

Nous souhaitons à cette occasion, saluer l’existence de ce conseil, et souligner la pertinence de son travail sur le projet de territoire en si peu de temps et avec si peu de moyens. Comment allons-nous prendre en compte leurs propositions ce soir ???

Ce document aurait aussi dû partir de l’analyse motivée par la volonté d’amélioration du fonctionnement actuel de notre communauté de communes dont nous ne pouvons-nous satisfaire : ni sur la jeunesse, ni sur la citoyenneté, ni sur les ordures ménagères sur lesquelles nous demandons depuis longtemps un audit, ni sur l’environnement, ni sur le fonctionnement démocratique … nous pourrions rajouter quelques points à la liste.

Ce projet ne va pas assez loin dans l’environnement, le soutien et la mise en œuvre de la transition énergétique, écologique, agricole, sur la singularité de nos atouts culturels à enrichir, en particuliers la catalanité et sa dimension transfrontalière. Il ne va pas assez loin dans les politiques de jeunesse et dans la démocratie participative, or c’est primordial si l’on veut qu’un jour les communautés de communes soient connues, reconnues, respectées, admises par toutes et tous : ce n’est pas un supplément d’âme mais un enjeu majeur pour l’avenir. Il ne va pas assez loin non plus sur la place des communes et le rôle de celles-ci, que l’on ne cesse de spolier tout en conférant de plus en plus à leurs élus le rôle de tampon entre un État et des services publics qui se délitent et la colère que cela génère. Il ne va pas assez loin dans un projet de territoire mutuellement avantageux et consenti pour le bien-être des populations et le développement de ce territoire.

Mesdames et messieurs, nous devons nous interroger sur ce qu’est aujourd’hui le fonctionnement de notre collectivité. Car le projet de territoire est une construction et comme toute construction elle ne peut tenir que sur des fondations solides, quitte à les renforcer avant de poursuivre. Nous demandons à commencer par une réflexion sur le pacte fiscal et financier, puis à retravailler le projet de territoire en le fondant sur des piliers forts : la place du conseil de développement, la citoyenneté, la jeunesse, le développement durable (qui inclue bien évidemment les questions d’écologie, de vivre ensemble et services à la population, d’économie)… Bref, il faut revoir la copie, revenir à un document plus simple, plus clair, plus accessible aux citoyens et aux élus de nos conseils municipaux, mieux partagé, avec des priorités démocratiquement débattues."


424 vues0 commentaire

ELNE COMM'UNE
IDÉE NEUVE

Pour une Cité ouverte, exemplaire, dynamique, accueillante, conviviale, solidaire.

COLLECTIF

logo idee neuve.jpg
Journée enfants Elisabeth Eidenbenz à la

Journée enfants Elisabeth Eidenbenz à la

_ESB9044-OK

_ESB9044-OK

Porte_à_porte_4_02_201

Porte_à_porte_4_02_201

RP 100320 4

RP 100320 4

Rose Marie masques

Rose Marie masques

Porte_à_porte_80220

Porte_à_porte_80220

image0

image0

RP 100320 1

RP 100320 1

Trombinoscope liste-2

Trombinoscope liste-2

Trombinoscope liste-1

Trombinoscope liste-1

EHPAD ELne

EHPAD ELne

Arranchade

Arranchade

Elections illustration

Elections illustration

  • Instagram
  • Facebook