top of page

Robert Hébras, dernier témoin du massacre d'Oradour, ami de la Maternité, s'est éteint à 97 ans.


Oradour sur Glane, 10 juin 1944, la division SS Das Reich massacre 643 habitantes et habitants de tous âges, la plupart enfermés et brulés vifs dans l'église du village. Six d'entre eux échapperont au massacre, parmi lesquels Robert Héras qui vient de nous quitter à 97 ans, le 11 février. Robert n'a jamais eu de cesse de témoigner, de raconter, de militer pour la paix en transmettant la mémoire. Robert Héras était un ami de la Maternité d'Elne.

Le vendredi 9 mars 2012 Nicolas Garcia comme maire d'Elne avait eu le plaisir et l'honneur de l'accueillir à la Maternité Suisse d’Elne, à l'occasion de la sortie du film retraçant son histoire "Une vie avec Oradour" de Patrick Seraudie.

Robert Hebras, infatigable témoin de l’histoire et pédagogue de la paix, était aussi devenu un "ambassadeur" de la Maternité d'Elne après avoir découvert avec beaucoup d'émotion et d'intérêt l’action d’Elisabeth Eidenbenz, jusque-là inconnue de lui. Ce « havre de paix au cœur de l’inhumain » ne pouvait que résonner en lui de façon aiguë. Bernadette Bidaude, artiste - conteuse, désormais bien connue à Elne, avait associé ces deux héros de l'histoire dans un magnifique et poignant spectacle.

22 vues0 commentaire

Comments


ELNE COMM'UNE
IDÉE NEUVE

Pour une Cité ouverte, exemplaire, dynamique, accueillante, conviviale, solidaire.

COLLECTIF

logo idee neuve.jpg
  • Instagram
  • Facebook
bottom of page