Tous Dehors ! A Elne, une édition réussie de ce premier festival d’arts de rue!



Connue pour sa richesse patrimoniale bâtie sur plusieurs siècles d’histoire, Elne est aussi une terre de création et de rencontre artistiques. Le nouveau rendez-vous artistique et festif autour des arts de rue : "Tous dehors!"du week-end dernier a confirmé la chose.


Samedi 20 dès le matin, le cœur de ville se parait de guirlandes et totems multicolores confectionnés en amont par des habitantes du quartier accompagnées par l’artiste Nathalie Mistri. A 18h, en ville basse, la fanfare funk à vélo "La Dinamo", venue de Girona, lançait un puissant appel sonore à venir découvrir plein de surprises dans le centre ancien. Les musiciens virevoltants amenaient une foule de plus en plus compacte vers la place du Marché à Grains où attendait le duo acrobatique plein d’humour de la Cie "La main s’affaire" : un coin de ville transfiguré par l’intervention très interactive avec le public d’artistes - performers. Pendant ce temps, les enfants pouvaient s’initier à la jongle ou à l’acrobatie au cours d’un atelier cirque et suivre, étonnés, les personnages géants des Chocolitos déambulant dans le quartier.


A l’heure du repas, cafetiers, restaurateurs et autres food - truck ont pu satisfaire le public présent, en attente de la suite.


La Cie "La Migration", arrivait sur une place de la République pleine comme un œuf et ouvrait un autre univers : aérien, onirique, donnant parfois des frissons de crainte ou d’émerveillement. Les deux acrobates et funambules accompagnés d’un percussionniste amenaient le public à élever le regard et à laisser libre cours à l’émotion pure.

Quant à elle "La Dinamo" concluait cette belle journée avec un retour sur le Camiral.

Dimanche matin, autre ambiance avec l’équipe décapante de la "Cie Les Sœurs Goudron", au long d’un parcours de part et d’autre de la route Nationale. Du théâtre de rue qui devient comédie musicale avec sept artistes à la qualité vocale indiscutable pour dire, dénoncer, moquer un monde de la surconsommation, de l’individualisme et là encore questionner avec folie et humour le monde d’aujourd’hui.


Enfin, dans le magnifique écrin du Jardin des métiers d’art en ville Haute, dernier rendez-vous sous les arbres avec le solo dansé et joué « Cours sans sac », interrogeant aussi notre quotidien d’une autre manière, légère ou provocante, drôle ou grave. Puis pour conclure, le public était invité à un apéro ponctué des airs chaloupés livrés par le groupe King Selewa.

Au final, sept compagnies artistiques ont offert leur univers et transformé le cœur de ville pour un public réjouis, émerveillé, questionné parfois, interpellé souvent, venu en nombre du quartier, de la cité, mais aussi d’ailleurs, dans une ambiance bon enfant et joyeuse.

Merci à Yummy qui, aux côtés de la ville et de ses services, a assuré la direction artistique et technique du festival. Merci aux financeurs, qui, dans le cadre du dispositif national Quartiers d’été, ont permis que cette première édition existe (État, Département, Communauté de communes ACVI).

Et rendez-vous pour une deuxième édition en 2023 !

44 vues0 commentaire

ELNE COMM'UNE
IDÉE NEUVE

Pour une Cité ouverte, exemplaire, dynamique, accueillante, conviviale, solidaire.

COLLECTIF

logo idee neuve.jpg
Journée enfants Elisabeth Eidenbenz à la

Journée enfants Elisabeth Eidenbenz à la

_ESB9044-OK

_ESB9044-OK

Porte_à_porte_4_02_201

Porte_à_porte_4_02_201

RP 100320 4

RP 100320 4

Rose Marie masques

Rose Marie masques

Porte_à_porte_80220

Porte_à_porte_80220

image0

image0

RP 100320 1

RP 100320 1

Trombinoscope liste-2

Trombinoscope liste-2

Trombinoscope liste-1

Trombinoscope liste-1

EHPAD ELne

EHPAD ELne

Arranchade

Arranchade

Elections illustration

Elections illustration

  • Instagram
  • Facebook