top of page

Vilacèque père et fils célèbrent la Retirada à la Maternité : "peinture, héritage et transmission"



La Maternité est toujours l'occasion de moments particuliers, de rencontres, de découvertes. Elisabeth Eidenbenz et François Charpentier, tous deux férus d'art, auraient apprécié cette présentation à deux mains de la Maternité et de l'histoire qui l'environnait. Avec les yeux, sans savoir lire une langue on peut, en observant la peinture d'Alain Vilacèque et de son fils Théo, comprendre ce qui s'est passé au Château d'en Bardou de 1939 à 1944 et surtout pourquoi et comment ça c'est passé.

Cette expo est en fait une histoire de "peinture, d'héritage, de transmission de la mémoire" c'est aussi la rencontre mémorielle entre un père et son fils et ce point de rencontre est sans doute dans cet espace vide entre les deux tableaux qui a vocation a être comblé à la fin de l’œuvre. Alain Vilacèque, peintre bien connu à Elne est petit fils de la Retirada. Théo a rencontré la chef de service culture à la médiathèque qui lui a passé commande, la créativité des deux peintres a fait le reste. Deux moitiés de Maternité qui n'en font qu'une et qui resteront bien exposées dans les lieux où elles ont été créées. Les nombreuses et nombreux visiteurs qui sont venus assister en direct au travail des artistes Vilacèque, tantôt intrigués, tantôt interpellés par l’œuvre en gestation auront à coup sûr envie de revenir plus nombreux voir le résultat mis en scène in situ.

55 vues0 commentaire

Commentaires


ELNE COMM'UNE
IDÉE NEUVE

Pour une Cité ouverte, exemplaire, dynamique, accueillante, conviviale, solidaire.

COLLECTIF

logo idee neuve.jpg
  • Instagram
  • Facebook
bottom of page