• Elne comm'une idée neuve

1285 : le roi de France commettait un véritable massacre, un « Oradour » contre la population d'Elne


Mardi 25 mai à Elne, sous la houlette de Daniela Grau, comme chaque année malgré les restrictions sanitaires, avait lieu « el dia de la memoria », « le jour de la mémoire ». Il s’agit de ne pas oublier que le 25 mai 1285, la ville d’Elna, capitale et évêché du Roussillon fut « démontée pierre par pierre », sa population massacrée, les femmes violées, les habitantes et habitants qui n’avaient pu s’enfuir, refugiés dans la cathédrale où ils furent brulés vifs. Le maire Nicolas Garcia accompagné par Pere Manzanarès, adjoint en charge du catalan, ont participé à l'initiative forcément limité en nombre. Que s’est-il passé en 1285! Une croisade avait été orchestrée par la papauté pour détrôner le comte roi catalan Pere II « El Gran » et donner la Catalogne et la Sicile au fils du roi de France, Philippe III le Hardi. Des troupes en nombre impressionnant (deux cent mille hommes) furent levées dans toute l’Europe pour écraser les Catalans. Elles assiégèrent Elna dont la population, n’ayant pas voulu se rendre par fidélité au roi Pere II, fut massacrée et brûlée dans la cathédrale où elle s’était réfugiée, comme en témoigne encore le marbre éclaté du portail ouest. Cet "Oradour - sur - Glane" catalan eut un énorme retentissement en Europe. Le chroniqueur catalan Bernat Desclot (1283-1288) écrit que, « quand les Français eurent tué tous les hommes et toutes les femmes, ils détruisirent toutes les maisons et brûlèrent la ville, puis ils partirent « amb gran goig i gran alegria » (avec grand plaisir et grande joie). La légende dit que lors du siège de Girona qui s'en suivit, des mouches gironines inoculèrent la peste au Hardi qui en mourut et fut bouilli à Narbonne pour mieux le transporter, sans crainte de transmission, vers Saint Denis.

« El Dia de la Memòria » rend hommage aux victimes, tout en dénonçant les mécanismes d’occultation et de manipulation visant à cacher les faits, et en relevant l’analogie de l'occultation des faits historiques qu'il s'agisse du massacre de 1285 ou de la barbarie des XXe siècle et XXIè siècle.

238 vues0 commentaire

ELNE COMM'UNE
IDÉE NEUVE

Pour une Cité ouverte, exemplaire, dynamique, accueillante, conviviale, solidaire.

COLLECTIF

logo idee neuve.jpg
Journée enfants Elisabeth Eidenbenz à la

Journée enfants Elisabeth Eidenbenz à la

_ESB9044-OK

_ESB9044-OK

Porte_à_porte_4_02_201

Porte_à_porte_4_02_201

RP 100320 4

RP 100320 4

Rose Marie masques

Rose Marie masques

Porte_à_porte_80220

Porte_à_porte_80220

image0

image0

RP 100320 1

RP 100320 1

Trombinoscope liste-2

Trombinoscope liste-2

Trombinoscope liste-1

Trombinoscope liste-1

EHPAD ELne

EHPAD ELne

Arranchade

Arranchade

Elections illustration

Elections illustration

  • Instagram
  • Facebook